Négritude...

Publié le par immigrants

Aimé Césaire
26 juin 1923 - 17 avril 2008






Et ce pays cria pendant des siècles que nous sommes des bêtes brutes ; que les pulsations de l’humanité s’arrêtent aux portes de la négrerie ; que nous sommes un fumier ambulant hideusement prometteur de cannes tendres et de coton soyeux et l’on nous marquait au fer rouge et nous dormions dans nos excréments et l’on nous vendait sur les places et l’aune de drap anglais et la viande salée d’Irlande coûtaient moins cher que nous, et ce pays était calme, tranquille, disant que l’esprit de Dieu était dans ses actes.

Cahier d’un retour au pays natal


Publié dans raconte moi la France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article