Rafle : définition

Publié le par immigrants

Trésor de la langue française :
RAFLE, subst. fém. - Arrestation massive opérée par la police à l'improviste. Synon. descente* (de police), coup de filet* (fam.), razzia (vieilli). Rafles de prostituées sur la voie publique; la police opère des rafles; être pris, ramassé dans une rafle; les rafles de la Gestapo. Alexis fut expédié à Saint-Pétersbourg. Là, il fut ramassé au bout de deux jours (...) dans quelque rafle, et jeté en prison (G. Leroux, Roul. tsar, 1912, p. 121). Un jour où il avait été pris dans une rafle, car il aimait les filles, mon père lui avait évité le poste (Giraudoux, Bella, 1926, p. 96)






Peut-on parler de rafle lorsque les policiers font des descentes systématiques dans certains quartiers et arrêtent en nombre des étrangers sans papier ? Voilà un des axes de réflexion du nouveau blog :



Présentation :
Pour ouvrir les débats ignorés ou tabous de l'actualité, le blog du Contre journal prend l'initiative. Chaque sujet sera exploré durant plusieurs jours. Avec les infos, contributions, témoignages de lecteurs et d'internautes, le Contre journal va devenir un lieu d'échange d'informations. Certains textes pourront alimenter la rubrique du même nom dans Libération. Cette page est animée par Karl Laske, journaliste au service société.

Publié dans actions - réactions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article