Commémoration de la rafle du Vel d'Hiv à Paris

Publié le par Mimi

Nouvel Obs du 22 juillet 2007 : [Soixante-cinq ans après la rafle du Vélodrome d'Hiver, le Premier ministre français a exhorté la jeunesse française à "entretenir le culte de la vérité". "Oublier, c'est commencer à mourir", a souligné dimanche François Fillon lors de cette commémoration parisienne à laquelle assistaient des centaines de personnes, dont des rescapés de la déportation et leurs descendants.
Les 16 et 17 juillet 1942, 8.160 Juifs, des enfants pour plus de la moitié, ont été arrêtés et parqués dans le stade, qui a depuis été détruit. "L'Etat français venait de se rendre complice des nazis les plus fanatiques et les plus déterminés", a rappelé François Fillon...] - lire la suite de l'article


Je sais, on ne peut pas comparer, mais je ne peux m'empêcher de faire une relation entre cette France là, d'il y a 65 ans, et celle du Ministère de l'Immigration.


Aurait-on commencé à mourir ?


veldhiv.jpg17 juillet 1942, la rafle du Vel d'Hiv.
Les cars de la "section spéciale" garés le long du Vélodrome d'Hiver.
 
Photo : anonyme
 
Bibliothèque historique de la ville de Paris/Keystone


Pour en savoir plus sur la rafle du Vel d'Hiv : http://www.forumdesimages.net/

 

Publié dans revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article