Dictionnaire superflu à l’usage de l’élite et des bien nantis

Publié le par immigrants

…de l’humaniste humoriste Pierre Desproges tant aimé. 


pierre-desproges.jpg


Je vous livre ici un passage de sa lettre Z, comme Zamenhof (Lejzer Ludwik), médecin et linguiste polonais (1859-1917) :


“On lui doit l’invention de l’espéranto. Tour le monde s’en fout et c’est dommage. Quand on sait qu’à la base de tous les conflits, de toutes les haines, de toutes les guerres, de tous les racismes, il y a la peur de l’Autre, c’est à dire de celui qui ne s’habille pas comme moi, qui ne chante pas comme moi, qui ne prie pas comme moi ; quand on sait ces choses, dis-je, on est en droit de se demander si, par-dessus les têtes couronnées des potentats abscons qui nous poussent au massacre tous les quatre printemps, l’usage d’une langue universelle ne saurait pas nous aider à résoudre nos litiges et à tolérer nos différences avant l’heure imbécile du fusil qu’on décroche et du clairon qui pouète…….”


Ce texte date de 1985. Il pourrait avoir été écrit en 1913, en 1939, ou en 2007 dans notre France dégénérée et fière de son “Identité Nationale” à deux balles.
Merci cher Pierre. Je ne t’oublierai jamais.
 

Texte envoyé par Thaïs

Publié dans libre expression

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article